La République Démocratique du Congo, le plus grand pays de l’Afrique noire reste un dernier espoir pour le continent et le monde, cela grâce à sa végétation qui reste encore verte avec un grand foret équatorial qui reste la deuxième réserve de l’oxygène au niveau mondial après l’Amazonie.

Congo - Kinshasa

RDC- lutte contre la déforestation : vers l’exploitation du gaz méthane du Lac-Kivu

La République Démocratique du Congo, le plus grand pays de l’Afrique noire reste un dernier espoir pour le continent et le monde, cela grâce à sa végétation encore verte avec une grande forêt équatoriale qui reste la deuxième réserve de l’oxygène au niveau mondial après l’Amazonie.

RDC

Avec un plus grande taux de chômages, les congolais vivent de l’agriculture et de la pêche et peu d’élevage.

Les travaux de fabrications des braises dit ‘’Makala’’ au pays reste une des sources revenus pour une grande partie des congolais.

Pour barrer l’abatage d’arbres, le gouvernement congolais signe des partenariats avec des sociétés pour l’exploitation de ses ressources.

Les travaux du comité de suivi d’exécution du projet d’exploitation du Gaz méthane du lac-Kivu ont été officiellement lancés ce lundi 9 novembre 2020 à Goma dans la province du Nord-Kivu par le ministre d’état des hydrocarbures qui y est en séjour.

Ce projet qui sera exécuté conjointement par la société tunisienne PPM et la société locale KIVU Power va s’étendre sur une durée de 30 ans dans trois Blocs en vue de la production de l’électricité.

Rubens Mikindo, ministre des hydrocarbures estime que ce projet va aider dans la lutte contre la déforestation et le chômage grâce à la main d’œuvre locale. 

Celui-ci a dans son allocation devant l’auguste assemblée qui a réuni les membres du gouvernement de la République Démocratique du Congo et ceux de la Tunisie, "Nous nous sommes battus pour que ce projet puisse connaitre sa matérialisation, c’est le dernier verrou que nous venons de faire sauter, c’est-a-dire la validation avec le comite suivi par rapport aux études des faisabilités, il est important pour moi de vous dire fini les discours car j’en fais autant, il est pour moi le temps faire une parole, une action" se tape la poitrine Monsieur Rubens Mikindo, ministre congolais des hydrocarbures.

Pour Carly Nzanzu Kasivita, gouverneur du Nord-Kivu dont sa province  est la plus grande bénéficière de  ce projet d’alimentation a tenu à saluer les efforts des uns et autres qui ont contribué pour que ce projet puisse connaitre son accouchement,

"Nous sommes heureux de voir que ce projet est bénéfique pour les enfants du Nord-Kivu en premier et toute la République en General, il est opportun pour nous de dire que ce projet est un atout majeur car plusieurs enfants de ma juridiction y bénéficierons du travail et cela est un moyen pour combattre le chômage dont son taux est élevé" a fait savoir Carly Kasivita.

Alors que ce méga projet d’exploitation de gaz touche une partie de la province du Sud-Kivu, Theo Kasi Ngwabidje, Gouverneur  e cette partie de la RDC  a dans son allocution insisté sur les vœux de voir toutes les deux parties prenantes a ce projet apportent les contributions en termes des finances et de la création d’emplois  aux jeunes.

Pour rappel, la première phase ce projet concerne le Bloc de Goma érigé à Kituku qui a été visité par la délégation du Ministre des Hydrocarbures, le ministre congolais  de la formation professionnelle métier et artisanat, quelques élus nationaux et provinciaux de deux provinces, sénateurs et quelques diplomates.

Enoch David Aluta
Journaliste