Le ministre équato-guinéen du pétrole Gabriel Obiang Lima n'a pas pu accrocher la moindre major dans la cuvée 2019 d'offres de blocs. C'est la société russe Lukoil qui s'est emparée d'un permis (EG-27, gisement de Fortuna), tout comme Noble Energy. La vraie surprise réside dans la prise de quatre blocs de l'américain Vaalco, bloqué depuis plusieurs mois par GEPetrol par absence de fonds sur le bloc P. 

Guinée équatoriale

Pétrole : Gabriel Obiang Lima révèle la liste du Ronda 2019

Le ministre équato-guinéen du pétrole Gabriel Obiang Lima n'a pas pu accrocher la moindre major dans la cuvée 2019 d'offres de blocs. C'est la société russe Lukoil qui s'est emparée d'un permis (EG-27, gisement de Fortuna), tout comme Noble Energy. La vraie surprise réside dans la prise de quatre blocs de l'américain Vaalco, bloqué depuis plusieurs mois par GEPetrol par absence de fonds sur le bloc P. 

Vaalco a été marié pour l'occasion par le ministère du pétrole à la société de trading nigériane Levene Energy. Dirigé par le financier Asue Ighodalo et le fils de l'ancien émir de l'Etat de Kano, Nasir Ado Bayero, Levene est l'une des firmes favorites de l'administration du président nigérian Muhammadu Buhari, ayant remporté trois ans de suite des allocations de brut NNPC. L'autre société nigériane ayant remporté un permis, WaterSmith Petroman, dirigée par le magnat Abdulrazaq Isa et active sur l'OML 34, a été quant à elle fiancée à la filiale énergie de la marque de voiture chinoise Hawtai. Enfin, Africa Oil poursuit sa lancée d'expansion avec un premier bloc (EG-18) remporté au nez et à la barbe de la major française Total.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC