Reprise des audiences au procès des Biens mal acquis à Paris, ce matin à 9h00

Aux dernières audiences, le vice-président Nguema Obiang Mangue a été gravement mis en cause, lundi 26 juin, par des militants ou opposants au régime. C'était comme si se déroulait là un procès politique, bien que cela n'existe plus en France depuis des années.

Un mercenaire a par ailleurs accusé l’avocat Me Bourdon et George Soros d’avoir voulu renverser le pouvoir en place et de s'y préparer par tous les moyens depuis 2007, y compris en destabilisant le système par des recours juridiques. Info ou intox, le temps le dira.

Rédaction
Journaliste