Ouganda : la militante des droits de l'Homme arrêtée pour outrage au chef de l'État a retrouvé la liberté

Arrêtée le 7 avril pour outrage au chef de l‘État ougandais, Stella Nyanzi a été libérée mercredi par un tribunal de Kampala dans l’attente de son procès qui se tient le 25 mai.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction