Les Comores exigent des excuses après les propos "choquants" de Macron

Le ministre comorien des Affaires étrangères, Mohamed Bacar Dossar, a exigé lundi des excuses du président français Emmanuel Macron, jugeant que sa plaisanterie sur les “kwassa-kwassa” était “choquante et méprisante”.

Rédaction
Journaliste