Burkina : les excuses du président Kaboré après l'agression d'un journaliste par un gendarme

La Journée nationale du paysan célébrée ce vendredi au Burkina Faso a connu une ambiance particulière. Guézouma Sanogo, journaliste à la radio nationale et président de l’association des journalistes du Burkina a été brutalisée par un gendarme durant cet événement. Un acte que le président du Faso n’a pas voulu passer sous silence.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction