En RCA, malgré des incidents lundi, un nouveau président de l'Assemblée nationale a été élu après la destitution d'Abdou Karim Meckassoua la semaine dernière. C'est finalement le candidat pressenti Laurent Ngon Baba qui a été élu avec la quasi-intégralité des voix des votants.

Congo - Kinshasa

RCA : Laurent Ngon Baba élu nouveau président de l’Assemblée

En RCA, malgré des incidents lundi, un nouveau président de l'Assemblée nationale a été élu après la destitution d'Abdou Karim Meckassoua la semaine dernière. C'est finalement le candidat pressenti Laurent Ngon Baba qui a été élu avec la quasi-intégralité des voix des votants.

A peine élu, le nouveau président de l'Assemblée nationale Laurent Ngon Baba prend la parole. Il souhaite se mettre au travail au plus vite et notamment sur la question de la gestion financière : "Nous allons immédiatement prendre des mesures, surtout en ce qui concerne la gestion des ressources financières. Il a manqué l'orthodoxie financière à l'Assemblée nationale. Et donc je m'engage immédiatement à la mise en place par une note des règles procédurales de dépenses. Un comité sera mis en place pour élaborer le règlement financier de l'Assemblée nationale."

112 voix sur 116. Un vote en bloc, issu de tractations au sein de l'Assemblée, explique Steve Koba, président de l'inter-groupe parlementaire de la majorité. "Le président Laurent Ngon Baba est un ancien ministre, ancien parlementaire, président de la commission loi,dit-il. Donc je pense que c'est un candidat qui avait les compétences et la carrure, qui avait les capacités intellectuelles, de l'expérience. C'est sur cette base-là que je crois que les députés se sont donc rassemblés pour qu'il n'y ait qu'un seul candidat pour éviter de fragmenter l'Assemblée nationale."

Une difficile entente au sein de l'Assemblée qui a été souvent attribuée à des divergences de point de vue entre Abdou Karim Meckassoua et le président Touadéra.

Rédaction
Journaliste