Les équipes féminines de volley-ball du Cameroun et du Kenya ont été éliminées du Championnat du monde 2018, ce 4 octobre au Japon, après des revers respectifs face à l’Argentine et à la République dominicaine.

Japan

Volley : Camerounaises et Kényanes éliminées du Mondial 2018

Les équipes féminines de volley-ball du Cameroun et du Kenya ont été éliminées du Championnat du monde 2018, ce 4 octobre au Japon, après des revers respectifs face à l’Argentine et à la République dominicaine.

Les volleyeuses Camerounaises et les Kényanes n’ont pas réussi à faire ce que les basketteuses sénégalaises et nigérianes avaient réalisé quelques jours plus tôt : franchir le premier tour d’un Mondial.

Jamais une équipe féminine africaine de volley n’était parvenue à cette performance en Championnat du monde. Pourtant, Cameroun et Kenya en ont semblé très proches, en remportant leurs premiers matches respectifs face au Mexique et au Kazakhstan.

Trois sets gagnés en cinq matches

Une réussite sans lendemain, les "Lionnes Indomptables" enchaînant des défaites 3 sets à 0 dans le groupe A à Yokohama face aux Allemandes, aux Néerlandaises, aux Japonaises et surtout aux Argentines, ce 4 octobre. Un revers face à un adversaire pourtant à la portée des championnes d’Afrique 2017.

Les vice-championnes d’Afrique, les "Malkia Strikers" ont vécu le même scénario dans le groupe D à Hamamatsu, débutant bien avant de souffrir sans prendre un set face aux Serbes, aux Portoricaines, aux Brésiliennes et aux Dominicaines.

La Fédération internationale de volley-ball devrait annoncer en novembre le pays hôte du Championnat du monde 2022.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction