En République démocratique du Congo, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) publie depuis ce lundi 3 septembre les listes provisoires des électeurs en prévision des élections du 23 décembre 2018. C'était une recommandation de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Cette publication a notamment pour but d'apporter plus d'éclairage sur les 16,6% des électeurs pour lesquels aucune empreinte digitale n'avait été relevée. Le lancement de cette opération a eu lieu à Kinshasa et va s'étendre à tout le pays.

Congo - Kinshasa

Présidentielle en RDC : début de l'affichage des listes électorales

En République démocratique du Congo, la Commission électorale nationale indépendante (Céni) publie depuis ce lundi 3 septembre les listes provisoires des électeurs en prévision des élections du 23 décembre 2018. C'était une recommandation de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Cette publication a notamment pour but d'apporter plus d'éclairage sur les 16,6% des électeurs pour lesquels aucune empreinte digitale n'avait été relevée. Le lancement de cette opération a eu lieu à Kinshasa et va s'étendre à tout le pays.

Il est 12h00 au centre d'enrôlement des électeurs situé à l'athénée de la Gombe. Yalala, 50 ans révolus, est parmi les premiers à venir chercher son nom. Il a fini par le trouver mais ce lundi, il n'y avait pas d'engouement autour de cette opération. Pléthores d'electeurs de sont pas encore informés.

"Il faut qu’il y ait la sensibilisation de tous les acteurs. La Céni doit redéployer beaucoup plus d’efforts mais en même temps, les autorités locales, les bourgmestres, les chefs de quartier doivent être mis à profit pour que les citoyens puissent s’atteler à ce devoir", a déclaré Emmanuel Kazadi, coordonnateur adjoint de la Synergie des missions d'observation citoyenne des élections Symocel).

Du côté de la Céni, on annonce que des équipes seront déployées dans tout le pays. "Les gens que nous avons formés vont partir, à partir de demain, à l’intérieur du pays et si vous passez à travers toute la République, nous travaillons souvent comme des abeilles et des fourmis", a, pour sa part déclaré Norbert Basengezi, vice-président de la Commission Electorale.

Cette opération qui a débuté dans sept centres de Kinshasa, aboutira à la publication des listes définitives des électeurs, le 19 octobre 2018.

Rédaction
Journaliste