En Centrafrique, la troupe de théâtre des Perroquets de Bangui est rentrée hier mercredi 25 août du Festival mondial de théâtre de Monaco…

République centrafricaine

Théâtre : retour triomphal en Centrafrique de la troupe Les Perroquets

En Centrafrique, la troupe de théâtre des Perroquets de Bangui est rentrée hier mercredi 25 août du Festival mondial de théâtre de Monaco avec le premier prix du meilleur spectacle.

https://youtu.be/gWqWUyG3eAY

La troupe de théâtre des Perroquets de Bangui a remporté le trophée à Monaco, dans le cadre du Mondial de Théâtre, avec leur pièce intitulée Les anciens combattants qui questionne la situation du continent africain, cinquante ans après les indépendances.,

Composée de trois comédiens, c'est une troupe au répertoire humoristique mais elle réalise aussi des pièces didactiques pour des institutions. La troupe a notamment contribué à la sensibilisation contre le coronavirus.

« Nous sommes fiers, nous sommes heureux, parce que notre participation à ce Mondial donne un peu de couleurs à notre République centrafricaine », se réjouit Gervais Symphorien Kpignon, connu sous le sobriquet « baba kpignon ».

Quand on parle de la Centrafrique, « beaucoup de gens pensent aux tueries, aux coups d’État à répétition, aux massacres, se désole le directeur artistique de la troupe. Notre participation à ce mondial donne une autre image de notre pays. C’est une grande fierté pour nous, une grande joie. Ceux qui ne connaissent pas bien la République centrafricaine, à travers notre participation ont pu aussi découvrir un pays qui vit de son art. »

Les conditions de travail ne sont pas simples en Centrafrique mais « on se débrouille avec. Il n’y pas de très bonne salle insonorisée pour les spectacles. Pour nous les artistes, c’est un peu dur, mais on fait avec. » Et ce prix est un encouragement. « Ça nous motive beaucoup à continuer sur cette lancée, on ne va pas baisser les bras, on ne va pas se tourner les pouces, on va continuer pour sauver l’honneur de notre art. »

Rédaction
Journaliste