Bobi Wine est encore libre de ses mouvements, mais ne peut quitter sa résidence. Des militaires ougandais ont encerclé vendredi sa maison. …

Ouganda

Ouganda : L'opposant Bobi Wine en résidence surveillée

Bobi Wine est encore libre de ses mouvements, mais ne peut quitter sa résidence. Des militaires ougandais ont encerclé vendredi sa maison.

L'opposant se dit en résidence surveillée de fait. "Je ne suis pas sûr de pouvoir quitter mon domicile, je ne peux certainement pas le faire parce que chaque voiture qui quitte mon domicile est fouillée partout pour voir si je suis à l'intérieur ", explique Robert Kyagulanyi.

Pour les forces de sécurité, leur présence vise à protéger la résidence de ce candidat à la présidentielle.

"Il y avait trois invités, nous ne voulons pas les appeler des invités, mais des personnes inconnues, qui sont venues du côté de Kampala, pour accéder à la maison d'un des candidats, l'honorable Bobi Wine Kyagulanyi. Ils ont décidé de franchir la clôture pour accéder dans sa résidence. Dieu merci, la sécurité était en alerte ", affirme le lieutenant-colonel Deo Akiiki, porte-parole adjoint de l’armée ougandaise.

Vendredi, le chanteur a rejeté les résultats provisoires des résultats provisoires de 39 % des bureaux de vote donnant à Museveni une avance de 62 %. Bobi Wine serait à la traîne avec 29 %.

Wine avait dévoilé une liste d'irrégularités électorales, comme le bourrage des urnes, et les agents de vote de son parti qui ont été battus et chassés dans certaines régions du nord et de l'ouest de l'Ouganda.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction