Le Président du Niger Mahamadou Issoufou s'est prononcé pour la toute première fois concernant la propagation du pandémie coronavirus qui tourmente le monde. Pour barrer la route à cette crise sanitaire, il a recommandé dix mesures de prévention aux membres du gouvernement. Ces mesures s'avèrent être salutaires pour protéger la population de son pays face au risque de contamination du Coronavirus.

Niger

Niger : fermeture des écoles et des frontières parmi des mesures prises par Mahamadou Issoufou contre la propagation du corona

Le Président du Niger Mahamadou Issoufou s'est prononcé pour la toute première fois concernant la propagation du pandémie coronavirus qui tourmente le monde. Pour barrer la route à cette crise sanitaire, il a recommandé dix mesures de prévention aux membres du gouvernement. Ces mesures s'avèrent être salutaires pour protéger la population de son   pays face au risque de contamination du Coronavirus.

Pendant que l'épidémie de coronavirus a touché probablement 27 pays africains, jusqu'à preuve du contraire la République du Niger fait partie du reste des pays africains épargnés par ce fléau. Nonobstant, le Président Mahamadou Issoufou ne indifférent pour prendre des mesures préventives.

Ainsi, il a fait  un message à la nation ce mardi 17 mars. Son message s'est porté sur la situation de la pandémie du Coronavirus.

Dans son message, le Président Mahamadou Issoufou, a signifié des mesures qu'il a transmises aux membres de son gouvernement à titre de prévention du Coronavirus. Dix au total, dans l'ensemble ces mesures ont pour but de limiter certaines libertés des citoyens. Cela se  justifie par la nécessité de protéger la population nigérienne.

Les dix mesures se présente de la manière suivante : 

1. Fermeture des aéroports internationaux de Niamey et de Zinder pour une durée de 2 semaines  renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit  sauf pour les vols domestiques, cargos, sanitaires, et militaires ;

2. Fermeture de toutes les frontières terrestres pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 19 mars 2020 à minuit  excepté pour le transport des marchandises ;

3. Concertation entre le gouvernement et les leaders religieux (Oulémas et prêtres) afin d'arrêter les mesures relatives à l'accès aux lieux de culte ;

4. Fermeture de tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur  pour une durée de 2 semaines renouvelable à compter du 20 mars 2020 à minuit ; les parents sont chargés de la garde de leurs enfants ;

5. Fermeture des bars, des boites de nuit, salles de cinéma  et des lieux de spectacle à compter du 18 mars 2020 à minuit ;

6. Interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Cette mesure concerne notamment: les baptêmes, les mariages et toute autre forme de cérémonie, sur toute l’étendue du territoire. En particulier, les ateliers et séminaires sont interdits jusqu' à nouvel ordre ;

7. Institution des mesures d’hygiène obligatoires dans  les marchés, magasins, restaurants, services publics et privés ;

8. Respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes dans les grandes surfaces, les restaurants, les entreprises, les zones aéroportuaires et les lieux publics ;

9. Gratuité du diagnostic et de la prise en charge des éventuels cas confirmés ;

10. Révision du plan d'urgence pour tenir compte des nouvelles exigences, et allocation d'une somme d' 1 milliard de francs CFA sur le budget national pour son financement.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC