À Gedaref, des centaines de Soudanais célèbrent la reprise par l'armée nationale des terres détenues par les milices éthiopiennes. Ces…

Soudan

Le Soudan récupère ses terres aux mains des milices éthiopiennes

À Gedaref, des centaines de Soudanais célèbrent la reprise par l'armée nationale des terres détenues par les milices éthiopiennes. Ces dernières semaines, la région frontalière d’Al-Fashaqa a été le théâtre d’affrontements entre le Soudan et l’Ethiopie.

Selon les autorités soudanaises, certains gangs éthiopiens s'empareraient des terres des fermiers soudanais à Al-Fashqa après les avoir expulsés par la force. Le Soudan accuse l'armée éthiopienne de soutenir ces gangs, ce que nie Addis-Abeba.

Le Soudan a récemment déployé des troupes dans la région frontalière d'Al-Fashaqa, théâtre d'affrontements sporadiques. Les tensions entre les deux pays ont été fortes ces dernières semaines, Khartoum ayant accusé les Éthiopiens d'empiéter sur les territoires frontaliers entre les deux pays.

Le 19 décembre, le Soudan a annoncé l'envoi d'un grand nombre de renforts militaires à la frontière avec l'Ethiopie pour "récupérer ses terres usurpées par les milices éthiopiennes.

Le premier ministre soudanais Abdalla Hamdok et son homologue éthiopien Abiy Ahmed ont discuté de la démarcation des frontières lors d’un sommet de l’autorité intergouvernementale pour le développement à Djibouti.

Rédaction
Journaliste