Zimbabwe : libération sous caution d'un correspondant du New York Times

Un correspondant du quotidien américain New York Times (NYT) au Zimbabwe, Jeffrey Moyo, a été libéré mardi sous caution après trois semaines en prison pour avoir, selon l'accusation, aidé des journalistes étrangers à obtenir de fausses accréditions, a indiqué son avocat.

Rédaction
Journaliste