Variant Omicon : António Guterres «très préoccupé» par l'isolement de l'Afrique australe

« Le peuple africain ne peut pas être tenu responsable du niveau immoralement bas des vaccins disponibles en Afrique, et ne devrait pas être pénalisé pour avoir identifié et partagé des informations scientifiques et sanitaires essentielles avec le monde », a déclaré ce le secrétaire général de l'ONU ce lundi.

Rédaction
Journaliste