Tchad : la classe politique divisée sur le bilan de l'état d'urgence

Au Tchad, l'état d'urgence a été officiellement levé par les autorités lors d'une cérémonie, samedi, à Abeché, dans l'est du Tchad. Un état d'urgence mis en place le 20 août et renouvelé par vote de l'Assemblée nationale pour faire face aux conflits intercommunautaires dans l’est et le nord du pays. Du côté de la classe politique, la majorité présidentielle salue ce retour au calme dans les trois provinces concernées alors qu'une partie de l'opposition dénonce toujours des exactions.

 

 

 

Rédaction
Journaliste