Stratégie militaire au Sahel : la France veut changer de cadre et de stratégie dans la lutte contre le terrorisme

Le président Macron veut « transformer » en profondeur la présence militaire française au Sahel. C’est ce qu’il a expliqué, jeudi 10 juin, au cours d’une conférence de presse. Concrètement, cela signifie une réduction des effectifs français dans la région, et « la fin de l’opération Barkhane en tant qu’opération extérieure », au profit d’une alliance internationale associant États de la région et Européens. 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction