Soudan : réserves sur l'accord entre militaires et opposition

Au Soudan, 24 heures après la signature d’un accord politique entre le régime militaire à Khartoum et l’opposition, des réserves, voire des critiques, se font entendre. Plusieurs membres de l’Alliance pour la liberté et le changement – la coalition d’opposition – ont d’ailleurs rejeté cet accord, estimant qu’il n’est ni complet ni représentatif. Les négociations doivent d'ailleurs reprendre ce vendredi sur les différents points restés en suspens. Mais tout le monde s'accorde à dire que le plus dur reste à faire.

Véronique Chabourine
Journaliste politique