Sommet Royaume-Uni-Afrique : Londres veut s'assurer de nouveaux marchés

Le premier sommet Grande-Bretagne-Afrique, sur les investissements, se tenait, ce lundi 20 janvier, à Londres, à quelques jours du Brexit, la sortie du Grande-Bretagne de l'Union européenne, à la fin du mois. Hôte de ce sommet, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a plaidé pour que la Grande-Bretagne soit « un investisseur de choix » pour les pays africains. Vingt-et-un pays africains étaient représentés dont seize par leurs chefs d'État.

Rédaction
Journaliste