Niger : les circonstances de l'attaque précisées, la zone ratissée par les forces de sécurité

Huit personnes, dont deux Nigériens et six Français, ont été tuées dans une attaque contre un véhicule d'organisation humanitaire au Niger. Les assaillants, des hommes armés arrivés à moto, ont pris la fuite. Les forces de sécurité nigériennes procèdent à des opérations de ratissage, aidées par l'armée française. Les victimes se rendaient dans un parc où vivent les dernières girafes d'Afrique de l'Ouest. Une zone qui n'avait fait l'objet d'aucune alerte sécuritaire et n'était pas interdite à la visite.

Rédaction
Journaliste