Mort de G. Dupont et C. Verlon : les forces spéciales ont poursuivi les ravisseurs

Selon les informations de RFI, les forces spéciales françaises étaient présentes à Kidal, au Mali, lors de l’enlèvement puis de l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon. L’armée française a toujours passé sous silence leur action, bien qu’elles aient pris part à la recherche des ravisseurs. Les nouveaux éléments découverts par nos confrères de RFI remettent en question la version officielle de l’armée, sans répondre à toutes les interrogationsRéda

Rédaction
Journaliste