Mali : l'opposition refuse de participer au dialogue inclusif

Pour évoquer en profondeur la crise malienne et trouver des solutions, le gouvernement malien a désigné une équipe qui prépare la tenue d'un dialogue politique national inclusif. Mais déjà s'élèvent des voix dissonantes. Des partis et associations politiques de la majorité et de l'opposition refusent déjà ou sont réticents à participer à ce dialogue. C'est le cas de la Cofop qui vient d'annoncer la suspension de sa participation aux travaux de l’organisation du dialogue politique inclusif en vue.

Rédaction
Journaliste