Libye : l’espoir d’une reprise de la production pétrolière

Alors que le maréchal Haftar impose, depuis la mi-janvier, un blocus sur les exportations de pétrole libyen, les revers militaires de ce dernier face au gouvernement d’union nationale (GNA) pourraient avoir comme conséquence de permettre la reprise de la production pétrolière à grande échelle. Déjà, dans le sud-ouest libyen, le plus grand champ pétrolier du pays reprend graduellement l'extraction de l'or noir. Le blocus a coûté cher à l'économie du pays. Selon la Noc, National Oil Corporation, la compagnie nationale libyenne de pétrole, les pertes s'élèvent à plus de 5 milliards de dollars.

Rédaction
Journaliste