La propagande d’époque déconstruite au 25e anniversaire du coup d’État en Gambie

Depuis le départ de Yahya Jammeh, le 22 juillet n’est plus un jour férié, avec discours et parade sous l'Arch22, monument à la gloire des putschistes. Ce qui était présenté comme un événement libérateur par la propagande est aujourd'hui minutieusement déconstruit par les témoins de la Commission Vérité et réconciliation.

Rédaction
Journaliste