CAN 2022 : après la bousculade mortelle du stade d’Olembé, hommages et gestes de réconfort se succèdent

Au Cameroun, la bousculade qui s’est déroulée lundi au stade d’Olembé avant la rencontre Cameroun–Comores, a fait huit morts et trente-huit blessés. Le président de la CAF, Patrice Motsepe, s’est rendu, ce mardi 25 janvier, à l’hôpital central de Yaoundé, pour réconforter les blessés qui y ont été admis.

Rédaction
Journaliste