Bénin : l’opposition rejette l'offre de dialogue émise par le président

"Inconséquente, inopportune, affligeante et outrageante." Dans un communiqué commun au siège de la résistance, l'opposition béninoise a réagi mardi, au lendemain de l'allocution du président Patrice Talon. Le chef de l'État béninois s'exprimait pour  la première fois depuis les législatives controversées du 28 avril, la répression des manifestations qui a fait au moins 4 morts selon Amnesty, et l'installation d'une Assemblée nationale entièrement acquise au chef de l'État. L'opposition rejette l'offre de dialogue. Elle affirme qu'elle "n'entend pas s'associer à un nouveau marché de dupe". "Le préalable à la restauration de la démocratie est la libération sans condition du Parlement", peut-on lire dans son communiqué. Éléments d'analyse.

Rédaction
Journaliste