Monsieur Lolo Luasu B, originaire de la province du Kongo, dans une tribune libre, a fustigé les allégations faites contre les députés nationaux du Kongo Central, notamment le député Antoine Ghonda et le député Modero Nsimba. Un Conseiller du gouverneur du Kongo-central, a cité abusivement les noms de ces deux députés dans l'affaire de Ne Muanda Nsemi.

Tribune libre

Affaire Ne Muanda Nsemi : Lolo Luasu contre les allégations à l'endroit de l'Hon. Antoine Ghonda

Monsieur Lolo Luasu B, originaire de la province du Kongo, dans une tribune libre, a fustigé les allégations faites contre les députés nationaux du Kongo Central, notamment le député Antoine Ghonda et le député Modero Nsimba. Un Conseiller du gouverneur du Kongo-central, a cité abusivement les noms de ces deux députés dans l'affaire de Ne Muanda Nsemi.

Des personnes, mieux identifiées pour jouer les mercenaires auprès de certaines autorités provinciales du Kongo-central, se répandent ces derniers temps dans les médias et les réseaux sociaux, avec des propos diffamatoires et malveillants, présentant quelques députés nationaux,notamment Antoine Ghonda et Modero Nsimba, comme étant des soutiens occultes des agissements de Monsieur Ne Muanda Nsemi.

Ces accusations gratuites et attentatoires à l'honneur et à la dignité des concernés sont le fait des personnes bien connues, particulièrement pour leur participation active, aux récents faits politiques survenus dans la province et qui ralentissent le progrès de la province du Kongo-central. "Le moment venu, ils en seront comptable devant la province et la nation tout entière et auront à répondre devant les cours et tribunaux de leurs forfaits et de leurs turpitudes" avertit la tribune. 

"Tous ceux qui connaissent l'Honorable Antoine Ghonda depuis son arrivée dans l'arène politique, tant au niveau national que provincial savent que c'est homme de paix et de concorde, complètement dévoué au développement de son pays et de sa province. Fort de sa carrière de diplomate, il a toujours recherché la cohésion plutôt que la division, la concorde plutôt que le déchirement entre ses frères. 
Ceux qui cherchent à le couvrir d'opprobre pour cacher leurs propres insuffisances ou mieux, leurs propres crimes contre la province, se trompent de cible et ont vraiment intérêt à regarder dans leur propre maison là où se cache le mal qu'ils veulent mettre sur la tête d'autrui. 
Pour des raisons de responsabilité d'Etat et de morale, nous abstenons ici de livrer au public les raisons par ailleurs très nobles, qui ont motivé la présence de ces deux personnalités auprès du Président du parti Bundu dia Mayala. Nous nous abstenons aussi de rendre public les faits et gestes de ceux que certains ont voulu faire passer comme des"negociateurs" auprès du gourou de BDK. Nous préférons les laisser seuls face à leurs consciences au cas où ils en auraient une.

Notre pays et tout comme notre province sont confrontés à des défis incommensurables qui ne peuvent laisser aucune place à des masturbations de bas étage orchestrés par des individus plus préoccupés de leur propres jouissance que du devenir du pays ou de leur propre province" renchérit Lolo Luasu B dans sa tribune libre.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC