Coronavirus en RDC : vers la fin des salles funéraires privées à Kinshasa

Les autorités de la capitale de RDC ont décidé de ne plus autoriser la veille des dépouilles mortelles. Les corps des défunts seront désormais transférés de la morgue au cimetière, directement. Cette disposition, imposée pour prévenir la propagation de la pandémie du Coronavirus en période d'état d'urgence sanitaire, va devenir la règle, selon le gouverneur de Kinshasa.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC