Plus de 800 migrants rapatriés de la Libye, en novembre

Guinée

Plus de 800 migrants rapatriés de la Libye, en novembre

Plus de 800 migrants ont regagné Conakry selon des sources gouvernementales.

Le rapatriement des migrants de la Libye a été adopté comme mesure d’urgence lors de la rencontre des Chefs d’Etat qui s’est achevé à Abidjan. Dans cette perspective, le gouvernement guinéen en collaboration avec l’Organisation pour les migrations a annoncé le retour de 872 migrants au mois de novembre.

Par ailleurs, le gouvernement guinéen dit avoir accéléré la cadence de rapatriement de ses compatriotes se trouvant sur le sol libyen, parfois dans des conditions insupportables et dégradantes. D’après lui, beaucoup sont dans un mauvais état de santé et d’autres sont malades.

La Guinée, qui compte le plus de ressortissants en Libye que tous les autres Etats africains, a pu rapatrier le maximum d’entre eux, a assuré Hady Barry, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l‘étranger, selon lui, on estime à plus de 300 le nombre de Guinéens non encore rapatriés de la Libye, qui sont identifiés et qui attendent un autre vol charter pour rentrer au pays.

Dans le souci d‘éviter que ces jeunes rapatriés soient à nouveau tentés d‘émigrer vers l’Europe, Hady Barry a précisé que des programmes de formation, de mise à niveau et d’insertion socioprofessionnelle étaient envisagés par le gouvernement et les partenaires sociaux.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction