Législatives au Congo-Brazzaville

Des observateurs de l'Union africaine rencontrent le président Sassou

Législatives au Congo-Brazzaville

À trois jours des élections législatives en République du Congo prévues ce dimanche 16 juillet, les observateurs de l’Union africaine ont rencontré le chef de l‘État Denis Sassou Nguesso à Brazzaville.

Il s’agissait pour l‘équipe de 40 observateurs dirigée par le Premier ministre malien Django Sissoko d’aviser le chef de l‘État congolais de sa mission. Elle concerne notamment la supervision de ces élections en s’assurant du bon déroulement du processus électoral.

"La mission entreprendra une observation honnête, indépendante, professionnelle et impartiale de la conduite des élections. Cette observation portera sur la régularité, la transparence, l‘équité et le bon déroulement du processus", a déclaré le chef de la mission.

Au cours de leur mission qui durera jusqu’au 22 juillet dans la capitale Brazzaville de même qu‘à l’intérieur du pays, les observateurs africains rencontreront les autorités politiques du pays, les responsables des forces de défense et de sécurité, les institutions électorales, les partis politiques, les médias et les organisations de la société civile.

Après la présidentielle contestée de mars 2016, les législatives restent un scrutin test pour la majorité présidentielle accusée par l’opposition d’avoir tripatouillé les élections présidentielles qui ont crédité le chef de l‘État de 60 % des suffrages.

Myrtille D'Oban
Journaliste - Correspondante au Congo