Ce candidat rempli toutes les conditions d'éligibilité disposées dans la circulaire du président national du RDPC. Lui, c'est Raymond Barre Mekamba, une personne handicapée dont la candidature vient d'être écartée aux élections municipales de février 2020, au profit de M. Fono Essii Arsene.

Politique : Raymond Barre Mekamba, victime de discrimination ?

Le parti politique de Paul Biya écarte la candidature d'une personne handicapée

Ce candidat rempli toutes les conditions d'éligibilité disposées dans la circulaire du président national du RDPC. Lui, c'est Raymond Barre Mekamba, une personne handicapée dont la candidature vient d'être écartée aux élections municipales de février 2020, au profit de M. Fono Essii Arsene.

Le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais parti cher au Président Paul Biya dans l'alignement de ses prétendants aux élections municipales dans la ville de Meyomessala, a éliminé la candidature de Raymond Barre Mekamba à la circonscription de Koum Yetotan. Une personne handicapée dont la compétence et le dynamisme ne souffrent d’aucune contestation, le jeune homme politique par ailleurs patron de l'organe de presse, LEREPORTER Hebdo et MAGAZINE, a déjà saisi par écrit l’instance supérieure de son parti. Fort malheureusement, aucune suite favorable.

Raymond Barre Mekambo

Joint au téléphone par la rédaction de 54 ETATS, Raymond Barre Mekamba se plaint de l'injustice dont il est victime au sein du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. Il accuse Notamment les membres composant la commission communale de Présélection de son parti politique qui n'auraient pas pu faire le travail en toute sérénité pour le meilleur choix des candidats. Certes, en monnayant le processus de sélection.

Je voudrais vous annoncer que j'ai annoncé ma candidature au poste de conseiller municipal au compte de koum Yetotan mais à mon grand désarrois, j'ai été écarté de la liste des conseillers municipaux de Koum Yetotan au profit de Fono Essii Arsene au mépris de l'article 5, alinéa 4 du Président National du Rdpc qui stipule que : l'ouverture s'entend comme la prise en compte de la Diversité Sociologique , des MINORITÉS, du genre, de la jeunesse (moins de 35 ans). Cela dit j'ai été marginalisé tout ça appuyé des actes de corruption avérés et constatés  le candidat conseiller municipal retenu Représentant la jeunesse à corrompu chaque votant d'une Somme de 15000 CFA argent offert par une élite de koum Yetotan actuellement 2eme au Maire de Meyomessala, par la commission communale de présélection pourtant je remplis les critères énoncés dans la circulaire car je représente la minorité, la jeunesse a regretté Raymond Barre Mekamba.

"La question que je me pose : qui poura aider et sensibiliser l'exécutif communal de tenir compte de l'approche Handicap sur l'accessibilité, rapide des personnes handicapées dans les édifices publics ? Après moultes requêtes déposées qui
n'ont pas été prises en compte. Pour finir je suis un homme politique très déçu par les pratiques villageoises et barbares de certains aînés qui ne veulent pas voir la jeunesse et la bonne jeunesse évoluer. Mais je reste serein et confiant.", a- t-il ajouté.

Affaire à suivre.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC