Nouvelle victoire dans la lutte anti-terroriste en Tunisie

Arrestation de Borhène Boulaabi

Borhène Boulaabi était activement recherché pour avoir participé notamment à "l’assassinat de deux frères bergers Khalifa et Mabrouk Soltani" en 2017.

Arrestation le 6 janvier 2018 dans le Mont Selloum à Kasserine, gouvernorat (préfecture) située à 304 kilomètres au sud ouest de Tunis,  du "dangereux" terroriste tunisien, originaire de la région, Borhène Boulaabi. L’annonce a été faite par l’armée tunisienne lors d’une embuscade.

Borhène Boulaabi a été blessé et transporté en urgence à l’hôpital de Kasserine pour subir une opération. L’armée a saisi une Kalachnikov et 20 cartouches.

Il appartiendrait à "Jound Al-Khilafaa" 

Borhène Boulabi était activement recherché pour avoir participé notamment à "l’assassinat de deux frères bergers Khalifa et Mabrouk Soltani" en 2017. Il appartiendrait à "Jound Al-Khilafaa" (les soldats du Khalifat), une organisation djihadiste.

Cette capture constitue un nouveau succès de la lutte anti-terroriste en Tunisie. Les forces de l’ordre ne cessent en effet de marquer des points après les années difficiles qui ont suivi la révolution du 14 janvier 2011 : pas moins de 68 opérations terroristes ont frappé le pays entre 2011 et 2016.

 

 

  

Mohamed Gontara
Journaliste - Correspondant en Tunisie et dans le reste du Maghreb