Brazzaville (AFP) - La Cour constitutionnelle de la République du Congo a validé lundi 4 avril la victoire, contestée par l'opposition…

La victoire de Denis Sassou-Nguesso à la présidentielle validée par la Cour constitutionnelle

CONGO

Brazzaville (AFP) - La Cour constitutionnelle de la République du Congo a validé lundi 4 avril la victoire, contestée par l'opposition, du chef de l’État sortant Denis Sassou Nguesso à la présidentielle du 20 mars 2016.

Selon les résultats officiels définitifs proclamés par la Cour à la télévision publique, M. Sassou Nguesso, qui cumule plus de 32 ans de pouvoir, a été élu dès le premier tour en réunissant sur son nom 60,19% des suffrages exprimés, soit un peu moins que ce qu'avait annoncé le gouvernement le 24 mars (60,39%).

Selon les chiffres communiqués par Auguste Iloki, président de la Cour, le taux de participation à ce scrutin, auquel les opposants à M. Sassou Nguesso et le pouvoir avaient appelé la population à participer en masse, a été de 68,92%, soit moins que lors du référendum constitutionnel d'octobre ayant permis l'adoption d'une nouvelle loi fondamentale autorisant le chef de l'Etat à briguer un nouveau mandat.

Selon la Cour constitutionnelle, la participation au référendum du 25 octobre (auquel les détracteurs de M. Sassou Nguesso avaient exhorté les électeurs à ne pas participer, y voyant un "coup d'Etat constitutionnel") avait été de 71,16%.

Source : AFP

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction