Transition au Mali : la junte renonce à une prérogative capitale pour son chef

La charte de la transition a été publiée pour la première fois ce jeudi au Journal officiel. Il y est indiqué que le colonel Assimi Goïta, vice-président et chef de la junte, est chargé des questions de sécurité et de défense, mais n'est plus habilité à assumer l'intérim du président de transition en cas de vacance du pouvoir. C'était l'une des dernières exigences de la Cédéao pour lever l'embargo décrété contre le Mali.

Rédaction
Journaliste