L'EI revendique la fusillade de Las Vegas

Le groupe État islamique (EI) a revendiqué lundi la fusillade perpétrée à Las Vegas, la pire de l'histoire moderne des Etats-Unis avec au moins 58 morts, assurant que son auteur "Abou Abdelberr l'Américain", un retraité de 64 ans, s'était "converti à l'islam il y a quelques mois". "Un soldat du califat (Abou Abdelberr l'Américain) -que Dieu l'accepte- muni d'armes automatiques et de munitions diverses a, depuis un hôtel donnant sur un concert de musique, ouvert le feu sur un de ces rassemblements, faisant 600 morts et blessés, jusqu'à l'épuisement de ses munitions, avant de tomber en martyr", indique dans un communiqué le groupe État islamique.

Rédaction
Journaliste