Khartoum juge "paradoxal" son maintien sur une liste noire américaine du terrorisme

Le Soudan, par la voix de son ministre des Affaires étrangères a jugé samedi "paradoxale" la décision des États-Unis de maintenir Khartoum sur leur liste noire des États soutenant le "terrorisme" alors qu’ils reconnaissent les efforts déployés dans la lutte antiterroriste.

Rédaction
Journaliste