Le Forum de Paris sur la Paix a pour objet de réunir chaque année des représentants d’Etats, des élus nationaux et locaux, des représentants d’organisations internationales et des acteurs de la société civile (organisations non gouvernementales, entreprises, syndicats, think tanks, experts, journalistes, médias, représentants religieux etc.) aux fins de promouvoir la paix. Après la cérémonie du 11 novembre, plus de 60 chefs d'Etats y convergeront sans Donald Trump.

Rendez-vous international : Forum de Paris sur la Paix

Le Forum de Paris pour la Paix débute aujourd'hui sans Donald Trump

Le Forum de Paris sur la Paix a pour objet de réunir chaque année des représentants d’Etats, des élus nationaux et locaux, des représentants d’organisations internationales et des acteurs de la société civile (organisations non gouvernementales, entreprises, syndicats, think tanks, experts, journalistes, médias, représentants religieux etc.) aux fins de promouvoir la paix. Après la cérémonie du 11 novembre, plus de 60 chefs d'Etats y convergeront sans Donald Trump.

La Commémoration de l'Armistice se terminera dimanche par le Forum de Paris pour la Paix à la Grande halle de La Villette. Du 11 au 13 novembre, ce mini-sommet international rassemblera plus de 60 chefs d'État et de gouvernement et dirigeants d'organisations internationales.  Le président Emmanuel Macron souhaite ainsi réaffirmer le multilatéralisme.

Et cela devra se faire sans les présidents chinois Xi Jinping, et l'américain Donald Trump. Certainement une manière pour Donald Trump de réaffirmer l'idée générée par son slogan de campagne "América first". Ainsi, Donald Trump qui a rencontré samedi Emmanuel Macron ne participera qu'aux cérémonies du 11 novembre à Paris.

Le forum sera ouvert à 15h30 par Emmanuel Macron. S'exprimeront ensuite la chancelière allemande Angela Merkel et le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. Les dirigeants de tous les pays impliqués (directement ou indirectement) dans la Grande Guerre ont été invités. Les Européens, vainqueurs et vaincus, mais aussi les Africains (Mali, Niger, Sénégal, Côte d'Ivoire, Congo, Kenya...), le Moyen-Orient ou encore la Russie. 

Le forum se conçoit comme un "nouveau rendez-vous international" annuel pour "tous les acteurs de la gouvernance", c'est-à-dire tant les États que les organisations internationales, les gouvernements locaux, ONG, universitaires, fondations ou entreprises. Plutôt qu'un schéma classique articulé autour de prises de paroles successives, il sera structuré par des débats mêlant acteurs étatiques et membres de la société civile. Ils se concentreront sur 120 initiatives d'acteurs qui défendent des solutions concrètes aux problèmes transfrontaliers.

Les discussions porteront sur cinq thèmes : paix et sécurité, environnement, développements, nouvelles technologies et économie inclusive.

 

 

Fabien Loubayi
Rédacteur en chef