Des équato-guinéens vont se retrouver en juillet pour parler de la marche de leur pays. Le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a annoncé mardi, la convocation d’un dialogue politique.

Equatorial Guinea

Guinée équatoriale : un dialogue politique prévu en juillet

Des équato-guinéens vont se retrouver en juillet pour parler de la marche de leur pays. Le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a annoncé mardi, la convocation d’un dialogue politique.

Au centre des discussions, la préservation de la paix et le développement économique du pays.

Ce dialogue est une invitation lancée à la diaspora équato-guinéenne afin de trouver des stratégies globales et inclusives selon les termes utilisés par Malabo.

Plusieurs équato-guinéens vivent en exil. Parmi eux des acteurs politiques, opposés au pouvoir en place dans leur pays. Le cas de Severo Moto Nsa, l’exilé d’Espagne qui a même formé un gouvernement. 

Une main tendue donc, dans un contexte économique morose provoqué entre autres par la chute des cours de la principale source de revenus du pays, le pétrole.

Sur le plan politique, le climat est tout aussi tendu. Le principal parti politique du pays, Citoyen Pour l’Innovation a été dissous fin février lors des procès de ses membres poursuivis pour "sédition, désordre public, atteintes à l’autorité et blessures graves". 


Le dernier dialogue organisé en Guinée équatoriale remonte à 2014.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction