Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad a appelé les fédérations européennes à se prononcer en faveur du Maroc, candidat à l’organisation du Mondial-2026, dans un entretien à l’AFP diffusé lundi.

Morocco

Mondial-2026 : le président de la CAF appelle l'Europe à voter pour le Maroc

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad a appelé les fédérations européennes à se prononcer en faveur du Maroc, candidat à l’organisation du Mondial-2026, dans un entretien à l’AFP diffusé lundi.

"Nous, nous disons à l’Europe, votez pour nous, on votera pour vous la prochaine fois. C’est clair, c’est la démocratie", a confié à l’AFP le dirigeant malgache qui préside la CAF depuis mars 2017.

"Fuseaux horaire, distance, fans, c’est une question d’intérêt pour l’Europe (de voter pour le Maroc)", a-t-il plaidé avant d’ajouter que les Européens "n’ont pas besoin de visa pour aller au Maroc".

"Pour tout ça, on estime que l’Europe doit voter pour le Maroc", a conclu M. Ahmad.

Des fédérations européennes comme la France ont d’ores et déjà annoncé leur soutien à la candidature marocaine, en concurrence avec une candidature commune États-Unis/Canada/Mexique.

"La Fifa visite le Maroc cette semaine pour constater si les terrains sont prêts et si, au niveau technique, le Maroc peut être candidat. Si le Maroc est retenu, la Fédération française de football le soutiendra", avait annoncé son président Noël Le Graët, vendredi.

"Le Maroc est aujourd’hui un pays très développé et il a, à mon avis, toutes les qualités pour le faire", avait-il ajouté.

Le royaume chérifien mise sur l’appui de la CAF pour promouvoir sa candidature. En retour, M. Ahmad affirme que l’instance africaine soutient la candidature marocaine “à 100 %”.

Cette candidature "suscite de l’espoir pour de nombreux jeunes africains. Nous devons renforcer cet espoir pour une jeunesse en déséquilibre, en questionnement permanent par rapport à leur avenir. Avec une Coupe du monde en Afrique cette jeunesse peut se nourrir d’espoir", a dit M. Ahmad Ahmad.

Si la Coupe du Monde 2026 était organisée au Maroc, cela serait la deuxième fois que cet événement sera organisé sur le continent africain après l’Afrique du Sud en 2010.

Candidat malheureux à quatre reprises à l’organisation du Mondial (1994, 1998, 2006 et 2010), le Maroc a présélectionné 12 villes-hôtes pour sa cinquième campagne et prévu 12 stades, dont cinq modulables.

Les 207 fédérations membres de la Fifa éliront l’organisateur du Mondial-2026 le 13 juin à Moscou, à la veille de l’ouverture de la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet).

AFP

 

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction