Au Kenya, la justice a rendu son verdict sur le cas d’une lycéenne arrêtée par la police en 2015. La lycéenne recevra un dédommagement de…

Kenya

40 000 dollars de dédommagement pour une lycéenne arrêtée par la police

Au Kenya, la justice a rendu son verdict sur le cas d’une lycéenne arrêtée par la police en 2015. La lycéenne recevra un dédommagement de quatre millions de shillings kényans (40 000 dollars), ainsi l’a décidé un tribunal kényan.

L’affaire avait fait grand bruit en son temps. Après son interpellation par la police pour possession de drogue, une jeune lycéenne a porté plainte contre la police pour abus sur sa personne. La jeune fille alors âgée de 18 ans a notamment accusé les policiers de l’avoir mise nu pendant la fouille, et d’avoir diffusé plus tard, sur les réseaux sociaux, des images de sa nudité.

Elle s’est plus tard associé à un groupe de défense du droit des enfants, Cradle, pour plaider sa cause, affirmant que ses photos diffusées sur la toile l’avait humiliée. Elle exigeait dès lors une indemnisation de 70 000 dollars.

À l’origine de tout ce feuilleton judiciaire, une opération policière contre un outrage aux bonnes moeurs. Selon le journal kényan The Standard, la police avait intercepté en 2015 un bus où des lycéens – y compris la plaignante – fumaient la marijuana et avaient des relations sexuelles.

L‘écolière qui a reconnu être en possession de marijuana a plaidé couple et a été placée en détention durant 18 mois.

Rédaction
Journaliste