Assassinat de Sankara : Macron promet de "déclassifier" tous les documents

Le président français Emmanuel Macron a promis mardi que tous les documents français concernant l'assassinat de l'ancien président burkinabè Thomas Sankara en 1987 seraient "déclassifiés", à l'issue d'un entretien avec le président du Burkina Roch Marc Christian Kaboré à Ouagadougou.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction