Inde : un an après la démonétisation, le cash de nouveau roi

Le 8 novembre 2016, alors que la planète avait les yeux rivés vers l'élection présidentielle aux États-Unis, le Premier ministre indien Narendra Modi apparaissait dans les téléviseurs et annonçait le retrait des principaux billets d'argent liquide, plongeant son pays dans la pagaille.

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction