L’ex-présidente du Malawi fait l’ objet d’un mandat d’arrêt émis lundi par les nouvelles autorités du pays. Elle est accusée d‘être…

Malawi : des ennuis judiciaires après le pouvoir pour Joyce Banda

Mandat d’arrêt émis contre l’ancienne présidente Joyce Banda

L’ex-présidente du Malawi fait l’ objet d’un mandat d’arrêt émis lundi par les nouvelles autorités du pays. Elle est accusée d‘être impliquée dans une vaste affaire de corruption appelée Cashgate. Affaire qui avait secoué le Malawi en 2013.

À l‘époque, environ 30 millions de dollars avaient disparu des caisses de l‘État au Malawi. Le scandale avait terni l’image du pays. Conséquence, de nombreux pays étrangers avaient retiré leur aide à Lilongwe. Or, l’aide extérieure contribue à hauteur de 40 % au budget du Malawi.

Les nouvelles autorités du pays veulent donc faire la lumière sur cette affaire. "Les preuves rassemblées par les services fiscaux rendent l’ex-présidente suspecte d’abus de pouvoir et de blanchiment d’argent" dans l’affaire du Cashgate, a déclaré James Kadadzera, porte-parole de la police.

Joyce Banda vit aux USA depuis sa défaite aux élections de 2014. Quatre personnes ont déjà été condamnées dans le cadre de cette même affaire.

chirelle Amozig
Journaliste