Mali : les nouvelles autorités espèrent une levée rapide de l’embargo de la Cédéao

Cela fait un mois et demi que les sanctions économiques de la Cédéao pèsent sur Bamako. Ce jeudi, la junte a donné de nouveaux gages à l’organisation ouest-africaine. La charte de la transition a été rendue publique et les prérogatives du vice-président de transition, le colonel Assimi Goïta, chef des putschistes du 18 août, sont limitées.

Rédaction
Journaliste