En Tunisie, le secteur du tourisme est en souffrance et les experts se penchent sur la solution qui pourraient aider à booster ce…

Tourisme médicale en Tunisie

Entre opportunités et défis

En Tunisie, le secteur du tourisme est en souffrance et les experts se penchent sur la solution qui pourraient aider à booster ce secteur clef de l'économie. Le tourisme de santé pourrait aider à sortir de l'ornière annonce la Ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Madame Salma Elloumi Rekik. Analyses.  

Le Printemps arabe, les attaques terroristes, et la Libye voisine ont ruiné le secteur touristique en Tunisie. Et pourtant, ce pays d'Afrique du Nord a une multitude de prestations touristiques à offrir. Que faire pour diversfier l'économie et redresser le tir ?

"Il ne faut pas se focaliser seulement sur le tourisme médical mais il faut repenser plus largement à élargir l'offre au bien-être, la retraite médicalisée et la e-medecine."annonce Monsieur Mehdi Ben Abdallah,  président de la chambre tuniso-française de commerce.

Madame Salma Elloumi Rekkik, de son côté indique que le visa électronique, devant entrer en vigueur dans quelques mois, devrait développer les flux touristiques et faciliter le processus d'obtention de visas à toutes les nationalités, en particulier pour les patients africains qui comptent parmi les principaux demandeurs de soins médicaux en Tunisie.

Étant la deuxième destination au monde, après la France, dans ce secteur, la Tunisie mise beaucoup sur le marché de la Thalassothérapie. Madame Elloumi Rekik a abordé la nécessité d'oeuvrer en vue du développement de la perception du produit touristique tunisien, mettant en avant les nombreux atouts du pays favorisant le secteur du tourisme de santé tels que la compétence, le grand nombre de cnetres de thalassothérapie, de chirurgie esthétique, ophtalmologique et cardiovasculaire de renommée internationale, la qualité reconnue des sources thermales, ainsi que l'excellent rapport qualité-prix.

Au vu des attentes des services en termes de qualité et dans le cadre de la promotion du secteur et du suivi de son évolution, la ministre a annoncé la publication récente d'une note d'orientation relative à l'accueil des touristes par les départements du tourisme et de la santé, aisni que l'étude de l'éventuelle certification des centres de thalassothérapie.

Seul hic, les problématiques des procédures de visa ppur les visiteurs africains, la qualité de service de la compagnie Tunisair, la mise en place de l'Open sky et le renforcement nécessaire des efforts de communication. Le besoin de diversifier les services et les produits dans ce sens a également été mis en exergue. Affaire à suivre. 

 

 

 

 

 

 

Ramzy Essaidi
Journaliste Reporter d'Images (JRI) Correspondant en Tunisie