C'est aujourd'hui, à 11h30 l'ouverture du sommet de l'Union africaine, plusieurs sujets importants ont été abordés hier, comme celiui de la Libye et du Sahel. Il a été aussi question du Soudan du Sud. Alors que la date limite du 22 février pour former un gouvernement d'union nationale approche, le président Salva Kiir et son éternel rival Riek Machar sont tous deux à Addis-Abeba. Il se murmure qu'ils pourraient même se rencontrer. 

Antonio Guterres : "Pensez à votre peuple !"

Sommet de l'Union africaine : le Soudan du Sud, un autre défi pour Cyril Ramaphosa

C'est aujourd'hui, à 11h30 l'ouverture du sommet de l'Union africaine, plusieurs sujets importants ont été abordés hier, comme celiui de la Libye et du Sahel. Il a été aussi question du Soudan du Sud. Alors que la date limite du 22 février pour former un gouvernement d'union nationale approche, le président Salva Kiir et son éternel rival Riek Machar sont tous deux à Addis-Abeba. Il se murmure qu'ils pourraient même se rencontrer. 

Une impression d'ouroboros et d'évitement entre Riek Machar et Salva Kiir conduit ANtonio Guterres à interpellez les deux responsables sud-soudanais : "Pensez à votre peuple ! Vous n'avez pas le droit de poursuivre votre confrontation quand votre peuple souffre autant". 

Cyril Ramaphosa parviendra t-il à faire avancer ce dosser durant son mandat ? Les anciens bélligérants ont "tellement de respect" pour l'Afrique du Sud que cela est envisageable murmurent certains connaisseurs du dossier. 

Course contre la montre 

Salva Kiir menace déjà, tout seul, de passer en force et de déclarer le 22 février un gouvernement d'unité nationale.

Affaire à suivre. 

 

Rédaction
Journaliste