Le Président de la République du Sénégal, Macky sall plaide pour la réforme du système de maintien de la paix dans les zones confrontées au terrorisme. Notamment au Mali.

Sénégal

Sénégal : Macky Sall sollicite l'appui de la Chine et la Russie pour le “mandat robuste” de l’ONU au Mali

Le Président de la République du Sénégal, Macky sall plaide pour la réforme du système de maintien de la paix dans les zones confrontées au terrorisme. Notamment au Mali.

Le Sénégal par l'entremise de son Président, multiplie les contacts auprès des autres états membres du Conseil de sécurité  de l'ONU, à l'instar de la Chine et à la Russie. C'est en vue de solliciter leur intégration pour un ‘’ mandat robuste’’ de l’Organisation des Nations Unies (ONU) au Mali. Ce dernier est confronté à la menace terroriste. 

C'était au cours de l'édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, au Centre de conférence international Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) que le Chef de l'état sénégalais, a lancé son appel à la Chine et à la Russie pour qu'ils rejoignent sa démarche. 

En présence de son homologue mauritanien Mouhamed Ould Cheikh El Ghazouani et du Premier ministre français Edouard Philippe, Macky Sall a fait part de son amertume croissante. Celle de la progression du terrorisme nonobstant la présence des hommes en uniforme de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali.

 « La MINUSMA compte aujourd’hui 14.400 éléments, mais l’agression terroriste contre le Mali s’est intensifiée » a déclaré Macky Sall.

« Il faut un mandat robuste de l’ONU au Mali. Il faut que la France soit d’accord, il parait qu’au niveau des Etats-Unis les choses ont bien évolué ; le Royaume Unie est d’accord. Il faut que la Russie et la Chine acceptent sur le Sahel de donner un mandat robuste ou un mandat unique sur tout ce qui se passe dans le Sahel », a souhaité Macky Sall.

Beni Kinkela
Journaliste et correspondant en RDC