La Cour Suprême du Sénégal a rejeté ce vendredi le recours introduit par l’opposition parlementaire pour l’annulation de l’immunité du député et leader du parti Pasteef relativement à l’affaire de viol présumé de sweet beauty

le recours des députés de l'opposition rejeté par la Cour Suprême

Senegal: levée de l immunité parlementaire d'Ousmane sonko

La Cour Suprême du Sénégal a rejeté ce vendredi le recours introduit par l’opposition parlementaire pour l’annulation de l’immunité du député et leader du parti Pasteef relativement à l’affaire de viol présumé de sweet beauty

 

L’opposition parlementaire ne pourra pas compter sur le Conseil constitutionnel pour annuler la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko pour violation de la procédure.
 
L’institution judiciaire a, en effet, donné un avis défavorable à Mamadou Lamine Diallo et compagnie. Pour motiver son rejet, le juge de la constitutionnalité des lois souligne qu’il ne peut pas se prononcer sur une résolution qui vise la levée de l’immunité parlementaire d’un député, Ousmane Sonko, en l’occurrence. Le Conseil constitutionnel souligne que toutes les doléances de l’opposition parlementaire n’entrent pas dans son domaine de compétence.
Joint par la Rfm, le député du Grand parti, El Hadj Malick Guèye, souligne que ce n’est point une surprise. «Lorsque nous portions cette position de principe au niveau du Conseil constitutionnel, nous savions que notre saisine ne pouvait pas aboutir à un résultat positif», a souligné le député de l’opposition.

Mamadou Mactar Sarr
JRI et correspondant - Sénégal