54 ÉTATS n ‘est pas déçu de s’être rendu à la conférence de presse organisée par l’ONMT en coordination avec l’ambassade du Maroc à Paris et pour cause : du 3 au 10 février 2018, une centaine de femmes d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs s’arrêtera à Dakhla, à l’occasion de la quatrième édition de Sahraouiya, un challenge sportif 100% féminin. Une belle initiative soutenue par la COP22 Marrakech et regroupée autour de deux marraines de cœur : Aïcha Ech Chenna, présidente de l’association solidarité féminine et icone de Sahraouiya et Stéphanie Fugain, présidente de l’association Laurette Fugain. Découverte.

Sahraouiya, un challenge sportif 100% féminin

Dakhla : entre mer, désert et enchantement

54 ÉTATS n'est pas déçu de s’être rendu à la conférence de presse organisée par l’ONMT en coordination avec l’ambassade du Maroc à Paris et pour cause : du 3 au 10 février 2018, une centaine de femmes d’Afrique, d’Europe et d’ailleurs s’arrêtera à Dakhla, à l’occasion de la quatrième édition de Sahraouiya, un challenge sportif 100% féminin. Une belle initiative soutenue par la COP22 Marrakech et regroupée autour de deux marraines de cœur : Aïcha Ech Chenna, présidente de l’association Solidarité féminine et icône de Sahraouiya et, Stéphanie Fugain, présidente de l’association Laurette Fugain. Découverte de l'évènement. 

Sahraouiya, un challenge sportif 100% féminin

 

Cette année, trois équipes françaises et six équipes africaines porteront les couleurs et valeurs de l’association.

Le Kenya avec Gladwell Wambui Kahara et Joy Kyula, le Nigéria avec Kemi Ajumobi et Saadatu Hamu, le Cameroun avec Angelle Kwemo et Rose Tanyi, le Mali avec le lieutenant Colonel Nema Sagara et Mariam Sagara, le Ghana avec Cordie Aziz et l’Afrique du Sud avec Vuyo Jebe. Toutes sont des africaines issues du monde des Médias, de la Justice, de la Défense, des Affaires, de la Littérature ou du secteur associatif.

 

Sahraouiya, Femme, Africaine, Dahkla, ONMT, Ambassade du Maroc en France, Chakib Benmussa, Roi du Maroc

 

Ensemble, ces équipes françaises et africaines concourront aux côtés des quarante-deux équipes marocaines. Toutes sont représentantes d’associations, toutes sont actives pour la promotion de la femme. Elles arpenteront la région de Dakhla : l’île du Dragon, les dunes de sable, les eaux du lagon qui de part la diversité de ses sites naturels et son climat en fait un hub des sports de glisse. Là, elles se challengeront durant une semaine autour d’activités sportives : VTT, canoë, trail de nuit, Bike et run, course d’orientation, pour In Fine faire gagner leurs associations respectives.

C’est là l’idée de Sahraouiya : mettre en avant le sport au service des associations !

 

Sahraouiya, Femme, Africaine, Dahkla, ONMT, Ambassade du Maroc en France, Chakib Benmussa, Roi du Maroc

 

Aussi, Sahraouiya a l’ambition de réaliser du crowfunding !

Pendant deux heures, les participantes, via une plateforme téléphonique procéderont à un appel aux dons. Ces fonds obtenus permettront de réaliser de manière concrète et immédiate des actions pour les habitants de Dakhla. Une solidarité africaine, des actions d’engagement sur le terrain : échanges, soutiens, formation, plantation d’arbres à l’occasion de la journée internationale de la terre. Tout cela propulsé autour d’un nouveau concept : le « spirit of Solidarity ».

En clair Sahraouiya, c’est une compétition unique placée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi du Maroc, et cela depuis la première édition. Alors, la première semaine de février, nous ne savons pas où vous serez, mais ce qui est sûr, c’est que les femmes du média 54 États y participeront.

Rendez-vous à Dakhla !

Priscilla Wolmer
Directrice de la rédaction