Medina est désormais sous contrôle des FARDC. L’armée gouvernementale a annoncé avoir investi jeudi 9 janvier au soir ce qui est considéré…

République centrafricaine

Retour en Centrafrique de l’ancien président Michel Djotodia

Medina est désormais sous contrôle des FARDC. L’armée gouvernementale a annoncé avoir investi jeudi 9 janvier au soir ce qui est considéré comme le grand bastion des rebelles ADF qui créent le désarroi dans la région de Beni, au Nord-Kivu.

Medina est le grand bastion des ADF, leur base arrière et leur lieu de retranchement. Mak Hazukayi, le porte-parole de l’armée régulière du Congo, parle d’un grand pas, une victoire pour la population.

L’officier chargé de la communication dans la région de Beni, appelle la population à soutenir les forces armées. Selon lui, c’est le résultat des opérations de l’offensive lancée depuis novembre 2019 contre ces rebelles auteurs de plusieurs centaines de morts parmi les populations civiles et militaires.

Il aura fallu 10 jours de combats intenses pour déloger les ADF de Medina que ces derniers occupaient depuis plus de 20 ans. C’est à partir de cette base arrière que des attaques étaient planifiées, a expliqué le commandant de l’opération Sukola 1, le général Nkuba Cirimwami qui s’est rendu sur le lieu.

Rédaction
Journaliste